Maintenir ses couverts jusqu’au printemps : une piste intéressante ?

Maximiser la biomasse produite par le couvert, permettre aux légumineuses de capter un maximum d’azote atmosphérique, retarder la minéralisation du couvert, protéger le sol contre l’érosion … sont autant de raison qui peuvent justifier de conserver les couverts vivants jusqu’au printemps. Néanmoins des dis-services potentiels sont souvent mis en avant : consommation d’eau au détriment de la culture suivante, retard de mise à disposition des éléments minéraux, risque de salissement des parcelles. Depuis trois ans, deux essais sont mis en place chaque année par le projet Multifonctionnalité des couverts d’interculture pour identifier l’impact du retard de destruction sur la culture suivante. Ainsi sont mesurés la biomasse du couvert, sa richesse en azote, le stock d’eau et d’azote du sol mais aussi la productivité du maïs suivant et la quantité d’azote absorbé.

Une amélioration notable de la biomasse produite

Les espèces non gélives ont un réel potentiel de production au cours de l’hiver et en début de printemps. La plupart des trèfles (incarnat, Micheli, Alexandrie) mais aussi certaines vesces (velue) continuent en effet de se développer si bien que, même si leur présence se fait discrète en automne, ils représentent la majorité du couvert en sortie d’hiver. Dans le cas de l’essai de Dorengt, ils permettent de donner une seconde chance à un couvert (> 4,5 t) qui s’est peu développé à l’automne (<2 t). Les légumineuses non gélives peuvent prendre la place des autres espèces comme dans le mélange Phacélie-Vesce velue. Il s’agit alors de couverts relais tels que décrits par Tribouillois et al. (2014).

Rplotcouvert
DCIM100MEDIADJI_0024.JPG
Figure 1: Couvert Avoine rude + Vesce + Trèfle incarnat + Feverole (01/04/20)

Figure 1: Couvert Avoine rude + Vesce + Trèfle incarnat + Feverole (01/04/20)

L’ensemble de ces résultats et, plus largement, ceux du projet seront bientôt disponible.
Vous pourrez les retrouver lors du colloque de restitution qui aura lieu le 17/11 à Saint Pierre Aigle (02)

Plus d'infos : r.crignon@agro-transfert-rt.org

visuel carte couverts
elit. Donec Lorem sit Sed Nullam quis, amet,