SIMEOS-AMG

→ Guider les décisions des agriculteurs pour une meilleure gestion de l’état organique des sols à long terme.

  • L’état organique d’un sol cultivé évolue lentement sous l’influence de phénomènes naturels (humification, minéralisation) et des pratiques culturales adoptées sur de nombreuses années. Pour optimiser la gestion des matières organiques du sol à l’échelle d’une parcelle, il est donc important de pouvoir apprécier les effets de ces pratiques sur le long terme. 

    L’outil SIMEOS-amg (SIMuler l’évolution de l’Etat Organique des Sols) a été développé à cette fin par Agro-Transfert-RT à partir du modèle de calcul de bilan humique AMG de l’INRA de Laon, dans le cadre du projet GCEOS.

  • L’outil permet de simuler l’évolution des teneurs et stocks en matière organique du sol sous l’effet des pratiques culturales, sur le long terme, pour :

    • Effectuer un diagnostic agronomique du système de culture : quelle évolution de l’état organique du sol ?
    • Accompagner la décision vers une meilleure gestion de l’état organique des sols cultivés :
    • Test de l’impact des pratiques culturales sur l’évolution de l’état organique du sol
    • Choix des pratiques favorables à une amélioration du statut organique du sol
    • Traitement de certaines problématiques agronomiques :
    • Quelles possibilités d’exportation des pailles ?
    • Quels produits organiques apporter ?
    • Comment gérer les transferts de fertilité au sein d’une exploitation ?
    • Comment réduire un problème de battance ou d’érosion ?
    • Évaluer le stockage de carbone dans le sol (évaluation environnementale)

     

  • Cet outil est hébergé sur un serveur par Agro-Transfert et accessible à l’utilisateur sur Internet sur www.simeos-amg.org, librement en version DEMO (en cliquant sur ‘Créer un compte démo’) ou sous licence d’utilisation, en version complète.

    Il est utilisé par les agriculteurs préoccupés par la gestion de l’état organique de leurs sols, par les conseillers et techniciens agricoles en accompagnement individuel ou de groupe, et par les enseignants et étudiants dans le cadre de travaux dirigés et d’études pédagogiques.

    L’outil également utilisé par divers professionnels agricoles pour des études sur le stockage de carbone dans les sols.

    La version démo, simplifiée par rapport à la version complète (accès aux fonctions principales, mais pas de capitalisation des simulations), permet de traiter une ou plusieurs parcelles et ainsi d’évaluer l’impact du système de culture sur l’évolution du statut organique du sol.

    Pour une mise en œuvre optimale de l’outil SIMEOS-AMG, il est important de bien préparer les scénarios à tester : représentativité de la succession culturale et des pratiques (gestion des résidus, cultures intermédiaires, apports organiques, …), et bien sûr disposer d’une analyse de terre récente pour saisir le taux de carbone organique du sol.

  • L’outil est construit à partir du modèle de bilan humique à long terme AMG de l’INRA de Laon. A partir des données du système de culture (rotation culturale, les rendements des cultures, les cultures intermédiaires implantées, les amendements organiques, la dose d’irrigation le travail du sol), et des caractéristiques simples du sol de la parcelle et du climat local, SIMEOS-AMG :

    • calcule les entrées annuelles de carbone au sol

    • estime les pertes de carbone du sol

    • simule l’évolution de l’état organique du sol dans les couches travaillées et non travaillées.


    SIMEOS

  • SIMEOS-AMG a pour particularité d’être facile à mettre en œuvre à partir de données disponibles dans une exploitation.

    Étape 1 : Saisie des données du système de culture et des caractéristiques simples du sol de la parcelle et du climat local

    Étape 2 : Diagnostic du système de culture actuel
    En sortie du calcul, l’outil SIMEOS-AMG permet en particulier de visualiser rapidement :

    – L’évolution du stock de C organique du sol sur la profondeur de calcul retenue, afin de connaitre la quantité totale de matière organique présente dans le sol et son évolution ;

    – L’évolution de la teneur en carbone organique (ou en matière organique) du sol sur la couche travaillée, ou en surface en cas de semis direct ;

    – Le flux de biomasse végétale restituée en moyenne par ha et par an.

    Étape 3 : Ajustement des pratiques culturales pour mieux gérer l‘état organique du sol en testant l’impact de nouvelles pratiques. Des fiches techniques sur les leviers d’action sont disponibles pour aider au choix des changements de pratiques.

    Étape 4 : Évaluation du nouveau système et création de comparaison de scénarios pour visualiser l’effet des changements de pratiques opérés.


    Exemple d’utilisation :

    SIMEOS exemple

SIMEOS-AMG

Contacts

Pour les applications au conseil agricole : Vincent TOMIS
03 22 85 35 24
v.tomis@agro-transfert-rt.org

Pour les études sur le stockage de carbone dans les sols : Annie DUPARQUE
03 22 85 75 89
a.duparque@agro-transfert-rt.org