GAZELLE – Gestion de l’Azote par les rEsuLtats, dont l’azote potentiellement LEssivable (2020-2024)

Malgré les mesures imposées aux agriculteurs depuis le début de la directive nitrates (1991) pour améliorer la qualité des masses d’eau en Hauts-de-France, les nitrates restent problématiques en région (la quasi-totalité des Hauts-de-France est classée en zones vulnérables). La question d’un pilotage par obligation de résultats, plutôt que par obligation de moyens, se pose.

ENJEUX

Le 6ème programme d’actions régional pour la mise en œuvre de la directive Nitrates (PAR 2018-2022) comporte un volet « accompagnement ». L’objectif est de mettre à disposition des acteurs agricoles des références techniques et des supports pour améliorer la gestion de l’azote sur le territoire, en impliquant les parties prenantes (État, chambres d’agriculture, instituts techniques, enseignement agricole, coopératives, réseaux de conseil).

FINALITÉS

Renouveler l’approche de la gestion de l’azote en région en orientant cette gestion par des objectifs de résultats pour atteindre ceux attendus en matière de qualité de l’eau.

OBJECTIFS

Acquérir des références pour la gestion de l’azote par les résultats attendus en région et proposer une démarche et des outils pour accompagner les acteurs régionaux vers une meilleure gestion de l’azote.

SORTIES ATTENDUES

  • Des méthodes de diagnostic à destination des producteurs et des conseillers, pour détecter les risques de pertes azotées et ajuster les pratiques en cours de campagne : mesures de biomasse, mesures de l’azote minéral dans le sol, estimation des différents postes du bilan, …
  • Des méthode(s) pour déterminer des seuils de RDD à ne pas dépasser pour limiter le risque de lessivage en fonction des situations, et pour prendre en compte la variabilité de ces seuils en fonction des contextes pédoclimatiques (modélisation, suivis sur des réseaux de parcelles),
  • Des références régionales visant à identifier les situations à risques, les leviers mobilisables et les méthodes d’accompagnement, adaptés aux spécificités des Hauts-de-France,
  • Une démarche d’accompagnement des agriculteurs au pilotage de l’azote par des objectifs de résultats : boîte à outils visant à accompagner les producteurs dans la réduction des pertes de nitrates en cohérence avec une limitation des autres pertes azotées et avec l’atteinte d’autres objectifs de résultats que se fixent les agriculteurs et les autres acteurs agricoles régionaux (objectifs économiques, sociaux, qualitatifs…)

BÉNÉFICIAIRES ET ACTEURS IMPACTÉS

Conseillers, animateurs de territoire et agriculteurs de la région Hauts-de-France.
In fine, les acteurs concernés par la qualité de l’eau en région Hauts-de-France.

GOUVERNANCE

Deux instances structurent le projet :

  • le "Comité Scientifique et Technique", pour construire et mener à bien, sur les plans scientifiques et techniques, les actions du projet et pour en discuter les résultats ;
  • le "Comité de Projet", organe de représentation de l’ensemble des Partenaires dans le cadre du projet, qui est chargé de prendre les décisions nécessaires au bon déroulement du projet sur la base des propositions du Comité Scientifique et Technique.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CONTACTS

Marion Delesalle, chargée de projet « ABC’Terre-2A »
03 22 97 86 14
m.delesalle@agro-transfert-rt.org

Jean-Christophe Mouny, ingénieur « Sols et Agrosystèmes »
jc.mouny@agro-transfert-rt.org

Aïcha Ronceux, chargée de mission « Gestion et évaluation des risques »
03 64 35 00 12
a.ronceux@agro-transfert-rt.org

REFERENT SCIENTIFQUE

Marie-Hélène JEUFFROY, INRAE

 

PARTENAIRES

logo_Chambres-Hauts-de-France-web
isa lille
LDAR
Logo Institut Technique de la Betterave cmjn
Association producteurs endives
terresinovia
Logo-INRAE

FINANCEURS

Union européenne
Feder
Agence Eau Artois Picardie
Seine Normandie
DREAL
Curabitur id at libero facilisis ut ut