Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)

En 1997, un programme Agro-Transfert sur la protection intégrée en grandes cultures a été lancé afin de bâtir des itinéraires techniques plus respectueux de l’environnement.

Objectifs

La protection intégrée a en effet pour objectif, de limiter au maximum les traitements phytosanitaires par l’application de procédés alternatifs qui s’appliquent à la plante cultivée, aux ennemis de la culture, aux auxiliaires et à l’environnement. Le programme a porté sur deux cultures d’enjeux majeurs pour la Picardie, le blé et la pomme de terre.

 

Sorties attendues et bénéficiaires ultimes

Des documents de synthèse basés sur des références expérimentales en blé et pomme de terre.

En blé :

Le grand nombre de connaissances acquises par la recherche depuis de nombreuses années, a permis de bâtir des itinéraires techniques intégrés dès le début du programme.
Un certain nombre de choix ont dû être réalisés car certaines techniques ont des impacts contradictoires sur les différents ennemis de la culture. Par exemple, la réduction de la densité de semis est favorable dans la lutte contre les maladies et la verse mais défavorable dans la lutte contre les adventices. Il a donc été décidé de privilégier les aspects maladies et verse plutôt que désherbage. Les résultats ont montré un maintien de la marge brute du blé en PI par rapport à une conduite raisonnée et une réduction de 30 % des charges en intrants.

En pomme de terre :

La recherche étant moins avancée que pour le blé en 1997, des expérimentations dans les domaines du désherbage, du défanage et de la lutte contre le mildiou ont dû être menées pendant 3 ans pour mettre au point les itinéraires techniques intégrés. Les résultats ont montré que la résistance génétique au mildiou est facilement contournée par le champignon et ont limité la portée des travaux sur la conception de l’itinéraire intégré (compte tenu des connaissances scientifiques de l’époque). Par contre, la pomme de terre étant une culture en rang et buttée, le désherbage peut être envisagé de façon mécanique. Les essais, concluants, ont montré une efficacité comparable entre un désherbage mécanique combiné à des doses faibles d’herbicides par rapport au désherbage chimique

Documents téléchargeables

Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)

Contact

Jérôme Pernel
j.pernel@agro-transfert-rt.org
03 22 85 35 27

 

 Partenaires

Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)
Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)

 Financeurs

Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)
Protection intégrée du blé et de la pomme de terre (1997-2002)