SOL-D’PHY : GESTION DURABLE DE LA FERTILITÉ PHYSIQUE DES SOLS EN SYSTÈMES DE GRANDE CULTURE

L’agriculture cherche à réduire son recours aux intrants de synthèse. Dans ce contexte, le fonctionnement optimal des sols cultivés et la préservation de leur fertilité comptent parmi les enjeux importants de durabilité des systèmes agricoles. 
Or, les sols cultivés sont soumis à des contraintes mécaniques croissantes du fait de l’augmentation du poids des chantiers agricoles, en particulier les chantiers de récolte et d’épandage.

Les sols peuvent ainsi subir des dégradations profondes et persistantes, le plus souvent non détectées à court terme. Les conséquences agronomiques et environnementales de celles-ci sont généralement elles-mêmes mal appréciées par les agriculteurs.

Dans ce contexte, l’optimisation de la gestion des composantes physiques et biologiques de la fertilité des sols est une priorité.

ENJEU

L’enjeu du projet est de contribuer à la préservation et/ou à la restauration de la qualité physique des sols cultivés et des fonctions qui lui sont associées, vis-à-vis de la croissance des cultures et vis-à-vis de la protection de l’environnement, pour une meilleure durabilité des systèmes de production dans les Hauts de France.

Sol-D'Phy 2 (2020-2025)
Sol-D'Phy (2012-2018)
Finalités

La finalité du projet est de mettre à disposition des agriculteurs et des professionnels agricoles des outils et des méthodes pour déployer un conseil agronomique visant la préservation et/ou la restauration de la fertilité physique des sols. Ces outils doivent permettre de sensibiliser les agriculteurs à la problématique du tassement, de poursuivre l’étude de l’impact de cette dégradation sur le fonctionnement des cultures et d’aider à mettre en place des actions de prévention (en faisant évoluer les pratiques, l’organisation des chantiers, le choix des équipements…) et des actions de restauration via l’aide à la décision pour choisir un système de travail du sol, en tenant compte de l’activité biologique et de son rôle sur la structure du sol.

Objectifs

Le projet vise à développer l’aide à la décision préventive et curative, adaptée aux différents systèmes de production en Hauts de France, pour réduire les risques liés au tassement des sols.  Cela suppose de :

  • Caractériser les conséquences agronomiques des tassements à moyen terme et leurs capacités de régénération naturelle, via des suivis expérimentaux en plateformes et sur un réseau de parcelles agricoles
  • Identifier les marges de manœuvre pour prévenir les détériorations de l’état structural du sol, en mobilisant des outils de simulation du risque de tassement
  • Rechercher et tester l’ensemble des marges de manœuvre disponibles pour prévenir les risques de tassement et mieux gérer les opérations de restructuration mécanique, sur un réseau de parcelles agricoles.
Sorties attendues
  • Références permettant de chiffrer les conséquences à moyen terme des tassements
  • Guide agronomique sur la capacité de régénération d’un sol tassé selon le type de sol et le système de culture
  • Références sur l’effet de l’affinement du sol et sa sensibilité au tassement
  • Démarche de diagnostic et de conseil pour optimiser le recours à la restructuration mécanique, selon la sensibilité des cultures
  • Outils d’aide à la décision permettant d’explorer les marges de manœuvre préventives à différentes échelles, pour piloter les dates d’intervention en fonction des jours disponibles et/ou redéfinir les composantes des chantiers agricoles contraignants
Bénéficiaires

Les sorties du projet sont destinées aux acteurs du conseil agricole (conseillers des Chambres d’Agriculture, des CETA, des coopératives) et aux acteurs techniques impliqués.

Acteurs impactés

Les bénéficiaires ultimes sont les agriculteurs en Picardie et Nord-Pas de Calais, puis au-delà de ces régions. Les sorties seront également valorisées pour la formation d’étudiants dans les établissements d’enseignement agricole (lycées et enseignement supérieur en écoles).

Finalités

Permettre aux agriculteurs et aux professionnels agricoles des régions :

  • de prendre conscience des risques de détérioration de la fertilité physique des sols et de ses conséquences,
  • de mieux connaître les moyens à leur disposition pour combattre les dégradations de l’état structural engendrées par les pratiques
  • de faire évoluer ces pratiques, en particulier au travers d’une organisation optimisée des chantiers culturaux
Objectifs
L’objectif principal est de construire des stratégies de gestion de la fertilité physique du sol adaptées aux différents systèmes de production de grandes cultures en Picardie et Nord-Pas de Calais et de les intégrer à une démarche de conseil.

Cela suppose de :

  • Caractériser les conséquences agronomiques liées à une détérioration de l’état structural,
  • Fournir les moyens d’un diagnostic simplifié des dégradations de l’état structural,
  • Caractériser les pratiques favorables à la régénération biologique de la fertilité physique du sol,
  • Identifier les marges de manœuvre pour agir contre le tassement, de manière curative, ou de façon préventive avec l’aide d’outils de simulation pour prédire les risques de tassement.
Sorties attendues
  • Des références et des supports de formation sur les causes, mécanismes et conséquences des dégradations de l’état structural du sol (2015 – 2016)
  • Des méthodes opérationnelles de diagnostic simplifié de l’état structural du sol : guides de mise en œuvre sur le terrain (2016)
  • Un guide agronomique sur les pratiques culturales favorisant la régénération biologique de la structure du sol et sur l’effet du climat (2017 – 2018)
  • Des outils d’aide à la décision pour la lutte préventive contre les risques de tassement des sols cultivés : outil de simulation, adaptés aux pédo-climats et aux systèmes de production des régions, permettant de prédire les risques de tassement à l’échelle de la parcelle, de piloter les dates d’intervention en fonction des jours disponibles et/ou de redéfinir les composantes des chantiers agricoles contraignants (2017 – 2018).
Bénéficiaires

Les sorties du projet sont destinées aux acteurs du conseil agricole (conseillers des Chambres d’Agriculture, des CETA, des coopératives) et aux acteurs techniques impliqués.

Acteurs impactés

Les bénéficiaires ultimes sont les agriculteurs en Picardie et Nord-Pas de Calais, puis au-delà de ces régions. Les sorties seront également valorisées pour la formation d’étudiants dans les établissements d’enseignement agricole (lycées et enseignement supérieur en écoles).

Articulation avec d'autres projets

Sol-D’Phy bénéficie de l’appui du projet « Prévention des tassements » financé par FranceAgrimer, dont les résultats alimenteront le volet « Aide à la décision sur la prévention des risques de tassement » de Sol-D’Phy. L’équipe du projet est par ailleurs partenaire du projet de Recherche SOFIA, où elle s’intéresse à l’effet de populations de vers de terre sur l’évolution de la structure du sol (régénération des sols tassés par bioturbation).

RÉSULTATS DISPONIBLES

PUBLICATIONS

Colloque

Colloque de clôture du projet Sol-D’Phy – 11 septembre 2018
Villequier-Aumont (02)

Guides

Tomis V., Turillon C., Duparque A. Complémentarité des méthodes de diagnostic de la structure du sol juillet 2018

Tomis V., Turillon C., Duparque A. Guide méthodique de la tige « pénétro » juillet 2018
et Fiche de notation de la tige pénétro

Turillon C., Crétin V, Tomis V., Duparque A., Guide méthodique du test bêche structure et action des vers de terre juillet 2018
et Fiche de notation de la structure par horizon

Tomis V. Guide méthodique du mini profil 3D version web 6 Mo et Fiche de notation terrain  mars 2017

Rapport

Turillon C. Synthèse de l’enquête en ligne de la gestion de l’état structural des sols en Nord-Pas de Calais nov 2014

Posters

Tomis V.,Turillon C. État des lieux des problèmes de tassement et conséquences sur le développement des cultures en systèmes betteraviers oct 2016

Tomis V., Turillon C. Diagnostic de la structure du sol avec le mini-profil 3D oct 2016

Tomis V., Turillon C. Effet des chantiers d’arrachage de betteraves sur la structure du sol oct 2016

Tomis V., Duparque A., Boizard H. Projet Sol’DPhy, gestion durable de la fertilité physique des sols nov 2013

Interventions

Tomis V., Martin M., Prévenir les tassements en culture de pommes de terre – Journée Technique Nationale Pomme de terre, 31 janvier 2017  

Tomis V., Gestion de la fertilité des sols pour une meilleure efficience des systèmes de cultures  – Inauguration de la Ferme 3.0 2016, 2 juin, Aizecourt-le-Haut

Articles scientifiques

Impact of potato planting and harvesting on soil compaction and soil developpment for potato and next crops
Tomis V., Martin M., Turillon C., Hervieu S., Duparque A., EAPR 2017, 9-17 july, France

Impact of deep compaction on root growth and yield of potato
Tomis V., Martin M., Duparque A., Boizard H., ISTRO 2014, 26-30 may, Maringà, Brazil

La presse en parle

Mieux vaut prévenir que guérir
Témoignage de V.Tomis par MP. Crosnier – Le betteravier français N°1062 – octobre 2017

Le mini-profil-3D, un diagnostic fiable et rapide
Tomis V., Turillon C., Duparque A., Boizard H., 2017. Perspectives Agricoles – septembre 2017

Sol : éviter les tassements
Témoignage de V.Tomis par F. Mélix – La France Agricole – juil-15

Pomme de terre – une culture sensible aux tassements du sol
Perspectives Agricoles – février 2015

Tassement du sol, un risque sous estimé
Témoignage de V. Tomis par L. Monteillet – Entraid de la FNCUMA – janvier 2015

Le tassement du sol, une affaire sérieuse
Témoignage d’H. Boizard et V. Tomis par C. Gloria – Réussir Grandes Cultures – déc 2014

Projet Sol-D’Phy : gestion durable de la fertilité physique des sols
Blocaille S. (interview de V. Tomis) Le Betteravier français – N°1006 sept 14, p3-4

Dossier fertilité des sols
Témoignage de V. Tomis par M. Carpentier – avr-13

Dossier tassement du sol
Perpectives agricoles -févr-13

Vidéos

PRENDRE CONSCIENCE DES PROBLÈMES DE TASSEMENT DU SOL - PROJET SOL DPHY

MÉTHODE MINI-PROFIL 3D

profil cultural

CONTACTS

Vincent Tomis
v.tomis@agro-transfert-rt.org
03 22 85 35 24

Bertrand Deloste
b.deloste@agro-transfert-rt.org
03 22 97 86 15

Damian Martin
d.martin@agro-transfert-rt.org
03 22 85 25 28

Annie Duparque
a.duparque@agro-transfert-rt.org
03 22 85 75 89

REFERENT SCIENTIFIQUE

Carolina Ugarte
Unilasalle
carolina.ugarte@unilasalle.fr

PARTENAIRES

inrae
unilasalle
Arvalis
Chambres-Hauts-de-France
CETA Ham Vermandois
Terres Inovia
Coop de France Region Hauts de France
Unéal
Coudeville Marcant
CUMA NdPC
ITB
Tereos

EXPERT ASSOCIÉ

Hubert Boizard
(Ex INRAE)

FINANCEURS

UE
l_europe_s_engage_avec_le_feder_vecto
Région HDF - partenaire
suscipit ultricies Lorem amet, libero. ut nunc leo. venenatis sit