Convention partenariale Picardie Technopole

SIGNATURE DE LA CONVENTION TERRITORIALE DE PARTENARIAT « PICARDIE TECHNOPOLE » 2 JUIN 2016

Le Pays Santerre Haute-Somme se compose de 68 000 habitants – 148 communes – 5 communautés de communes, au cœur de la nouvelle région des Hauts-de-France. Il accueille sur son territoire, une grande partie de la R&D agronomique régionale, notamment sur le site d’Estrées-Mons où est basée Agro-Transfert RT.

Pour faire valoir cette compétence et cette force locale, le Pays Santerre Haute-Somme a souhaité, avec les organismes de R&D du territoire, être labellisé « Picardie Technopole » par le Conseil Régional.   Cette reconnaissance a été obtenue en décembre dernier sur le thème de l’innovation au service de la production et de la valorisation des agro-ressources.

Il rejoint ainsi cinq autres territoires de Picardie : Amiens (numérique), Beauvais (agro-équipement), Compiègne (chimie verte), St Quentin (robotique) et Albert (aéronautique). Cette labellisation reconnait la présence, à l’Est de la Somme, de compétences clés en recherche et développement dont la valorisation et la promotion doivent contribuer au développement économique du territoire en favorisant et en renforçant la compétitivité des filières.

Le 2 juin 2016, lors de l’inauguration de la Ferme Agro-écologie 3.0, l’ensemble des partenaires impliqués dans ce projet que sont le syndicat mixte du Pays Santerre Haute Somme, l’INRA, Agro-Transfert Ressources et Territoires, la Chambre d’Agriculture de la Somme, Arvalis Institut du Végétal et Terres Inovia ont lancé la signature de la convention territoriale de partenariat Picardie-Technopôle.

Posted in Actualités

Bilan des Portes Ouvertes INRA 3 et 4 juin 2016

Dans le cadre des 70 ans de l’Inra, le site d’Estrées-Mons a ouvert ses portes les 3 et 4 juin 2016. Multipartenaire, ce site dispose d’un domaine expérimental de 163 hectares.

Les dispositifs à visiter étaient les suivants :

  • Espace institutionnel : stand des partenaires avec démonstrations, documentations et exposition sur les 70 ans de l’Inra, présence des Éditions Quae
  • Vitrine végétale : les plantes, la biodiversité et les systèmes de culture étudiés par l’Inra, Arvalis-Institut du végétal, Agro-Transfert RT, Terres Inovia et la Fredon
  • Observatoire de recherche en environnement : suivi des flux d’eau, de carbone et d’azote dans le système aquifère-sol-plante-atmosphère, et comment ces flux ainsi que la biodiversité sont affectés par les pratiques agricoles
  • Plateforme Biomasse : des plantes lignocellulosiques comme le miscanthus et le switchgrass, et des systèmes de cultures pour produire de l’énergie

 

167 scolaires et professionnels sont venus visiter les différents dispositifs le vendredi 3 juin.

Samedi 4 juin, près de 300 personnes ont pu également découvrir le site. Plusieurs mini-conférences (30 min) se sont déroulées au cours de cette journée.

  • 11h00 : Matières organiques des sols agricoles : fertilité et lutte contre les gaz à effet de serre par Annie Duparque, Agro-Transfert Ressources et Territoires
  • 14h30 : De la biomasse végétale aux bioproduits et aux biocarburantspar Bernard Kurek, Chercheur, Unité Inra/URCA FARE
  • 15h30 : Le miscanthus, une plante qui carbure ! par Maryse Brancourt, Chercheur, Unité Inra AgroImpact

Ces portes ouvertes organisées en collaboration avec la Chambre d’Agriculture de la SommeAgro-Transfert Ressources et TerritoiresArvalis-Institut du végétalTerres InoviaOmbelliscience Picardiela Fredon et les unités du Centre Inra Nord-Picardie-Champagne, ont connu un réel engouement du public.

Posted in Actualités
quis, Aenean non venenatis, Donec tempus felis risus. velit, dolor ut