Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)

Dans un contexte de raréfaction des ressources fossiles et de réchauffement climatique, le défi majeur pour l’agriculture de demain est d’améliorer l’efficience de production des territoires agricoles pour répondre :

  • au double besoin d’une production alimentaire suffisante et de qualité, et d’une contribution à la production de ressources renouvelables pour l’énergie, la chimie ou les matériaux,
  • à la nécessité de réduire les impacts négatifs sur l’environnement.

Pour cela, l’enjeu est de produire et mobiliser des agro-ressources à l’endroit même où elles seront valorisées, et d’accompagner la mise en place des filières de la bioéconomie sur les territoires. La bioéconomie est ici définie comme l’économie fondée sur l’utilisation du carbone renouvelable, en particulier d’origine agricole, qu’il soit à destination alimentaire ou non alimentaire. Le développement de ces filières et leurs modes de fonctionnement induiront des changements de raisonnements et de pratiques à l’échelle de l’exploitation agricole mais aussi à l’échelle du territoire.

Ainsi, le projet « Réseau de sites démonstrateurs IAR » vise à établir les conditions de mobilisation des agro-ressources alimentant les filières de la bioéconomie, afin qu’elles soient durables et créatrices de valeur ajoutée sur les territoires.

Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)

Le projet multi-partenarial Réseau de sites démonstrateurs IAR est piloté par Agro-Transfert Ressources et Territoires. Déposé en mai 2015, le projet intègre la démarche « Territoire catalyseur d’innovation ». Soutenu financièrement par le Commissariat Général à l’Égalité des Territoires (CGET, ex DATAR), la Région Hauts-de-France et le FEDER entre 2015 et 2020, le projet regroupe 16 partenaires scientifiques, techniques et économiques des Hauts-de-France.

Finalités

  • Établir les conditions de mobilisation des agro-ressources alimentant les filières de la bioéconomie, afin qu’elles soient durables et créatrices de valeur ajoutée sur les territoires.

Objectifs

3 objectifs majeurs :

  • Identifier les conditions de réussite pour la mise en place des filières de la bioéconomie et de l’approvisionnement

Question centrale : Comment accompagner les acteurs des territoires ?

  • Faire cohabiter la bioéconomie avec les systèmes agricoles existants en maximisant les services rendus

Question centrale : Comment rendre des services aux systèmes de culture, exploitations et territoires par la production et mobilisation d’agro-ressources, pour des valorisations alimentaires et non alimentaires ?

  • Démontrer la faisabilité d’implantation et de déploiement de sites de valorisation d’agro-ressources

Question centrale : Comment mettre en avant et diffuser les conditions de réussite ?

Pour cela, le projet s’appuie sur un réseau de territoires pilotes et de plateformes expérimentales de démonstration :

  • 3 territoires pilotes pour tester en conditions réelles la mobilisation des agro-ressources :
    • VOL-V Biomasse sur les cultures dérobées pour un méthaniseur
    • Calira et FMB Plasturgie sur les coproduits agricoles pour la fabrication de plastiques agrosourcés
    • UCAC sur les plaquettes bois agricole pour des chaudières en appoint du bois forêt

Grâce à ces unités de valorisation des agro-ressources et la mobilisation des acteurs du territoire, des approvisionnements seront mis en œuvre et suivis : implantation de cultures chez les agriculteurs, opérations de récolte et prétraitement, étape de transport et stockage par des prestataires, intégration dans les unités industrielles et adaptation des process. Cette mise en œuvre en conditions réelles permettra d’identifier et de trouver des solutions aux problématiques techniques et agronomiques, mais également socio-économiques rencontrées par chacun des intervenants. Les services rendus au territoire ainsi que les conditions de réussite seront mis en avant en vue d’une extrapolation à d’autres territoires.

  • 4 plateformes d’expérimentation agronomique pour explorer la faisabilité et les performances de la production des agro-ressources dans les systèmes de culture actuels picards.

La construction d’approvisionnement local d’un site industriel nécessite au préalable de savoir insérer durablement la production d’agro-ressources dans les systèmes de cultures picards. Il s’agit de fournir la nouvelle bioéconomie en agro-ressources, tout en répondant aux enjeux des systèmes de cultures et des filières de valorisation alimentaire et non alimentaire et en maîtrisant les impacts environnementaux. 

La mise au point de systèmes de culture durable est réalisée sur 4 plateformes d’expérimentation conduites par les partenaires et situées à Aizecourt-le-haut sur la Ferme 3.0 (AGT-RT et CA80), dans la ferme de Lasalle Beauvais, chez des agriculteurs à Catenoy (CA 60) et à Landifay – Le Hérie-la-Vieuville (CA 02).

 

Sorties attendues

Une démarche de conseil et d’accompagnement des acteurs d’un territoire (agriculteur, porteur de projet, …) transposable à d’autres territoires et reposant sur des résultats génériques et sur les références et résultats d’évaluations obtenus en situations réelles au sein du réseau (performances, impacts, services rendus, coûts, faisabilité…).

Un réseau de bassins de production et de parcelles « vitrines », illustratifs des interactions entre fermes et unités de valorisation : les territoires pilotes et les plateformes d’expérimentation.

Bénéficiaires

Les bénéficiaires immédiats de ce projet sont les conseillers et les acteurs économiques des territoires pilotes qui bénéficieront via leurs implications dans le projet d’un transfert de connaissances et de compétences.

Documents téléchargeables

Interventions orales et posters

Godard L, Delesalle M., Zub-Preudhomme H. 2018, Biomass supply chains development in rural areas how to take public stakeholders’ needs and expectations into account, Colloque EUBCE Copenhague, mai 2018

Journel, C., Zub-preudhomme, H.W., Detot, B., Jullier, N., Preudhomme, M., Loyce, C. 2018, Designing and assessing bioeconomy oriented cropping systems, Colloque EUBCE Copenhague, mai 2018

Lamerre J., Godard C., Boissy J.,2017, Évaluer les impacts environnementaux de systèmes de culture pour la bioéconomie avec l’analyse de cycle de vie, International LCA Conference : LCA a tool for strategic decision making, congrès Av’nir, Lille, 8 et 9 novembre 2017

Gourdet C., Godard L., Godard C., Boissy J. 2017 The use of LCA to design local agricultural feedstock supply chains the example of wood chip boilers supply, International LCA Conference, congrès Av’nir, Lille, 8 et 9 novembre 2017

Présentation du projet réseau de sites
juin 2016

Réalisation et premiers résultats du point initial réseau de sites
juin 2016

Systèmes de cultures testes ferme 3.0 réseau de sites
juin 2016

Contacts

Lucile Godard
Pilotage du projet et du réseau de territoires pilotes
l.godard@agro-transfert-rt.org
03 22 97 86 17

Charlotte Journel
Pilotage du réseau de plateformes d’expérimentation
c.journel@agro-transfert-rt.org
03 22 85 35 23

Justine Lamerre
Chargée d’évaluation environnementale
j.lamerre@agro-transfert-rt.org
03 64 35 00 13

Arthur Quennesson
Chargé d’évaluation agronomique
a.quennesson@agro-transfert-rt.org
03 22 85 35 23

Partenaires

Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)

Financeurs

Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)

UNION EUROPEENNE

Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)
Réseau de sites démonstrateurs IAR (2015-2020)

Projet soutenu financièrement par le FEDER, le FNADT au titre de l’initiative « Territoires catalyseurs d’innovation » et la Région Nord-Pas-de-Calais Picardie de 2015 à 2020