Séminaire « Vers une démarche de diagnostic agroenvironnemental des exploitations agricoles du Nord-Pas de Calais »

Introduction


Jean-Louis Robillard, Conseil régional Nord – Pas de Calais


Bruno Roussel, Chambre d’agriculture Nord – Pas de Calais

Définitions et constats

Diagnostic agri-environnemental, de quoi parle t-on ? – Christian Bockstaller, INRA (pdf)

Christian Bockstaller, chercheur de l’INRA de Colmar, a invité des participants à s’interroger sur les finalités de l’évaluation : « Sur une ferme, quelles questions je souhaite aborder ? Dans quel avenir je projette l’exploitation ? Pourquoi est-ce que je souhaite évaluer les pratiques ? Sur quelle période de temps ? De quelles données je dispose pour cela ? ». Les raisons qui peuvent inciter un agriculteurs à évaluer l’impact de ses pratiques peuvent être très variées : l’évaluation peut ainsi être aussi bien envisagée comme outil d’aide à la décision ou comme outil de communication vers les clients.

Contact : c.bockstaller@inra.fr



Etat des lieux en Nord-Pas de Calais et mobilisation des acteurs dans la démarche – Caroline Surleau, Agro-Transfert RT (pdf)

Caroline Surleau, directrice d’Agro-Transfert ressources et Territoires, a présenté un panorama des méthodes et outils actuellement mobilisés en Nord Pas de calais par les différents acteurs d’après un recensement réalisé en 2012 et 2013. Par l’intermédiaire de la plate-forme PLAGE, elle a par ailleurs positionné ces outils au regard de l’ensemble des outils existants et disponibles au niveau national (www.plage-evaluation.fr).

Contact : a.morin@gro-transfert-rt.org

Alexandre Morin (Chargé de projet sur l’évaluation au sein d’Agro-Transfert Ressources et Territoires) a rappelé les objectifs de la démarche régionale qui sous tendent l’organisation des ateliers de la séquence 2 : sensibiliser les agriculteurs, les accompagner dans le changement de leurs pratiques, suivre l’évolution de celles-ci dans une logique de synergie avec le territoire.



Sensibiliser les acteurs du monde agricole sur l’impact des pratiques

Démarche Clim’Agri et stockage de carbone – Jacques Barel, Chambre d’agriculture de Région Nord-Pas de Calais et Annie Duparque, Agro-Transfert RT
(pdf)

Jacques Blarel, ingénieur conseil de la chambre régionale d’agriculture du Nord pas de Calais, a présenté la démarche Climagri mise en œuvre à l’échelle de la région Nord Pas de Calais. Cette démarche a pour finalité de caractériser les consommations d’énergie et les émissions de gaz à effet de serre de manière globale à l’échelle d’un territoire, puis d’élaborer des scénarios alternatifs pour tester dans l’outil les gains possibles sur ces impacts environnementaux. Annie Duparque, chargé de mission d’Agro-Transfert, a présenté un travail complémentaire à la démarche Clim’agri réalisé en NPDC sur le point du stockage de carbone dans les sols cultivés. Aujourd’hui, 7 petites régions agricoles de la région sont engagées dans la démarche.

Contacts : jacques.blarel@agriculture-npdc.fr et a.duparque@agro-transfert-rt.org

Mobilisation de CAP2ER pour l’économie d’énergie en élevage laitier – Prospérité fermière (pdf)

M. Alain Troalen, directeur de la coopérative Prospérité Fermière, a présenté la démarche que la coopérative propose à ses adhérents producteurs laitiers, à l’aide de l’outil Cap2ER (mis au point et diffusé par l’Institut de l’Élevage). Cet outil permet un diagnostic des consommations d’énergie et émissions de gaz à effet de serre à l’échelle de l’atelier de production laitière, et permet d’identifier des pistes de réduction des impacts environnementaux pour l’exploitant.

Contact : a.troalen@ingredia.com

Accompagner les agriculteurs vers des projets doublement performants

Les diagnostics agricoles dans les aires d’alimentation de captages – Pascale Nempont, Chambre d’agriculture de Région Nord-Pas de Calais (pdf)

Pascale Nempont (Chef de service environnement de la chambre d’Agriculture du Nord Pas de calais) a présenté les diagnostics SOLEO qui sont réalisés par la chambre d’agriculture régionale dans les aires d’alimentations de captages d’eau potable classées comme prioritaires au titre du Grenelle de l’Environnement. Une description des plans d’action proposés à l’issue des diagnostics a par ailleurs été réalisée.

Contact : pascale.nempont@agriculture-npdc.fr

Evaluation au service de la décision sur la ferme du lycée agro-environnemental d’Arras – Flora Couturier, Lycée agricole de Tilloy-Lès-Mofflaines

Flora Couturier, chargée de mission expérimentation sur l’exploitation du lycée agricole de Tilloy, a présenté les résultats du diagnostic multi-impact réalisé sur l’exploitation à l’aide de l’outil de Diagnostic Agri-Environnemental Géographique (DAEG). En cohérence avec les ambitions du lycées, elle a souligné le caractère pédagogique d’un diagnostic d’impact multi-enjeux géographique qui permet rapidement de hiérarchiser et cibler les actions à conduire sur l’exploitation.

Contact : flora.couturier@educagri.fr

Démarche Terr’Avenir – Thérèse-Marie Couvreur, Carré du Vinage (pdf)

Thérèse-Marie Couvreur présidente de l’association Terr’Avenir a présenté la démarche d’accompagnement des agriculteurs volontaires vers l’obtention de la certification ISO 14001 engagée par l’association avec l’appui des CER. Après un diagnostic initial à l’aide de l’outil Xpert, les exploitations s’engagent dans une démarche vers la certification ISO en construisant un projet d’exploitation qui va au-delà des impacts environnementaux pour couvrir aussi les aspects économique et sociaux de l’exploitation.

Contact : Dmarechal@5962.cerfrance.fr

Observatoire des pratiques agricoles du Bassin Artois Picardie – Nolwenn Thépaut, Agence de l’Eau Artois Picardie (pdf)

Nolwenn Thépaut, chargée d’interventions Agriculture de l’Agence de l’Eau Artois Picardie, a présenté les finalités et quelques résultats issus de l’Observatoire des pratiques agricoles suivis depuis plusieurs années dans les zones de captage d’eau. Cet observatoire concerne 500 exploitations agricoles à l’échelle du Bassin Artois-Picardie, dont 200 en Nord Pas de Calais et mobilise l’outil SOLEO.

Contact : N.Thepaut@eau-artois-picardie.fr

 

Enquête pratiques culturales – Grégory Boinel, DRAAF-SRISE (pdf)

Grégory Boinel, de la DRAAF-SRISE (service statistiques) a présenté quelques valorisations possibles de l’enquête « pratiques culturales », déclinaison Nord Pas de Calais de l’enquête sur les pratiques agricoles qui est réalisée de manière régulière sur l’ensemble de la France, région par région. L’analyse de ces données offre une vision d’ensemble de l’évolution des pratiques agricoles au cours du temps.

Contact : gregory.boinel@agriculture.gouv.fr

Visionnez le débat sur la séquence « Suivre l’évolution des pratiques sur le territoire : vocation OBSERVATOIRE »

Diagnostic agro-écologique – Hélène GROSS, ACTA (pdf)

Hélène GROSS (chargé de mission ACTA) a présenté les ambitions et l’état d’avancement de la construction de l’outil de diagnostic en cours de construction visant à répondre à la question des diagnostics agro-écologique posée par le Ministère de l’Agriculturel dans le cadre de la loi d’avenir pour l’agriculture. O Hondet (Responsable innovation DRAAF NPdC) a soumis aux acteurs présents l’idée que la région NPdC se positionne en région test de l’outil.

Contact : helene.gross@acta.asso.fr

Conclusion

Conclusion du grand témoin – Christian Bockstaller, INRA

C. Bockstaller, chercheur de l’INRA de Colmar, a récapitulé en conclusion les grands axes ressortant de la journée : les démarches et initiatives sont déjà nombreuses en région, et les attentes des « clients » (agriculteurs et filières, société civile) sont nombreuses également. Le diagnostic, qui peut parfois apparaitre une contrainte, doit être au contraire saisi comme une opportunité permettant d’une part un gain technique et économique pour l’exploitation, voire social sur la qualité du travail, et d’autre part permettant une meilleure communication vis-à-vis des attentes. Le diagnostic n’est pas une fin en soi, c’est un point de départ.

Enfin C. Bockstaller a insisté sur l’écueil à éviter de la désorganisation dans la collecte de données qui rend les tâches de diagnostics fastidieuses pour tous. Une meilleure mutualisation des données et démarches doit permettre de gagner des marges de manœuvre, c’est un objectif à viser de son point de vu dans la cadre de la démarche régionale engagée en Nord-Pas-de-Calais.