COMPLÉMENTARITÉS CULTURES-ÉLEVAGE (2014-2020)

Le projet Complémentarités cultures et élevage a émergé d’un enjeu de maintien de l’élevage dans les Hauts-de-France. Cette région s’oriente de plus en plus vers les productions végétales (+ 7 % entre 2010 et 2016) au détriment de l’élevage (- 15,6 % de polyculture et polyélevage entre 2010 et 2016).
Le projet vise l’ancrage de l’élevage sur le territoire en utilisant les complémentarités entre productions animales et végétales.

Ces complémentarités doivent permettre de renforcer les performances des exploitations ainsi que les liens de coopération entre exploitations. Le projet a dans un premier temps identifié les complémentarités qui pourraient être intéressantes en région. Il a ensuite évalué la durabilité de systèmes complémentaires. Finalement, il a produit une démarche d’accompagnement de groupe d’agriculteurs à la conception et à la mise en place de systèmes complémentaires.

Les bénéficiaires finaux du projet sont les acteurs du développement et les agriculteurs des territoires.
Les résultats du projet peuvent également alimenter la réflexion des réseaux de R&D. En particulier, le RMT SPyCE et les partenaires du Casdar RED SPyCE qui ont été en partenariat étroit avec le projet Complémentarité cultures et élevage.

Pour en savoir plus

CONTEXTE

Les zones intermédiaires de plaine en région Hauts-de-France se caractérisent par une coexistence, à l’échelle du territoire, des grandes cultures et de l’élevage ainsi que par une tendance globale de concurrence entre ces deux productions au profit des grandes cultures.

En lien avec un contexte économique global favorable aux céréales ces dernières années, et surtout une meilleure rentabilité du travail en grandes cultures, les exploitations s’orientent de plus en plus vers les productions végétales (+ 7 % entre 2010 et 2016, source Agreste) au détriment de l’élevage (- 15,6 % de polyculture et polyélevage entre 2010 et 2016, source Agreste)…

Cette forte diminution des exploitations d’élevage se traduit par une dynamique de spécialisation de larges portions des territoires régionaux au profit des cultures : on parle alors de végétalisation des territoires.

ENJEUX

La pérennité de l’élevage dans ces zones de grandes cultures représente néanmoins un enjeu économique important puisqu’il est présent dans 44% des exploitations régionales (source Chambre d’Agriculture des Hauts-de-France, 2016). Il génère également 40% de l’emploi agricole dans les Hauts-de-France (source Région Hauts-de-France, 2015) via des emplois directs et indirects.

Le maintien et la durabilité de l’élevage en zone de grandes cultures sont également des enjeux environnementaux (diversité des modes d’occupation des sols et biodiversité, maintien de la fertilité organique des sols, maintien de prairies permanentes, etc.) et sociaux (autonomie alimentaire régionale, qualité des paysages, maintien de la démographie agricole, etc.) majeurs pour les territoires de région. Non seulement les exploitations d’élevage diminuent plus rapidement que celles de grandes cultures, mais on observe également une concentration spatiale de l’élevage en région : l’élevage diminue plus rapidement dans les zones où il est déjà le moins présent. Ce phénomène participe à la spécialisation territoriale.

FINALITES

Faire émerger des solutions de complémentarités entre activités d’élevage et de cultures à destination des agriculteurs :

  • Renforcer la performance, la résilience et l’intérêt des systèmes de polyculture-élevage,
  • Renforcer la concertation et les liens de coopération des territoires à l’interface entre cultures et élevage.

OBJECTIFS

Mettre en évidence les complémentarités existantes et potentielles entre cultures et élevage, les objectiver et proposer une démarche d’accompagnement aux acteurs du développement agricole.

SORTIES ATTENDUES

  • Un ensemble d’innovations, de références locales et d’arguments présentant l’intérêt des complémentarités cultures et élevage (CCE) dans le contexte de la région des Hauts-de-France
  • Une démarche d’accompagnement d’exploitations agricoles vers des systèmes de production développant et/ou renforçant les CCE
  • Un réseau de compétences à l’échelle de la région permettant d’assurer la diffusion et la valorisation des résultats

BENEFICIAIRES (DIRECTS DES SORTIES)

  • Les acteurs du développement (Chambres d’Agriculture des Hauts-de-France, coopératives, laiteries, associations spécialisées)
  • Les agriculteurs des territoires-pilotes (TP)

 

ACTEURS IMPACTES (IN FINE PAR LES TRAVAUX)

  • Les agriculteurs, et en particulier les éleveurs, impactés en premier lieu par les enjeux de pérennité de l’élevage en zone mixte
  • Les acteurs des territoires (enseignement agricole, centres de gestion…) pourront mobiliser les travaux réalisés au cours du projet dans le cadre de leurs missions. Le projet pourra également soulever des questions et enrichir les échanges des réseaux de recherche auxquels il participe (RMT SPyCE, Casdar RED SPyCE).

 

ARTICULATION AVEC D'AUTRES PROJETS

  • Le projet est partenaire du Réseau national Mixte Technologique SPyCE (Systèmes de PolyCulture-Elevage), piloté par l’Institut de l’élevage
  • Participation également au projet RED SPyCE (Résilience Efficacité Durabilité des Systèmes de PolyCulture-Elevage), lauréat de l’appel à projets Innovation du Casdar.

Sorties du projet Complémentarités Cultures et Elevage

Les sorties produites dans le cadre du projet ont pour vocation d’outiller les acteurs du développement pour accompagner l’adoption de nouvelles pratiques de Complémentarités cultures et élevage par les agriculteurs.
Elles sont classées en fonction de l’étape de l’adoption de nouvelles pratiques qu’elles peuvent faciliter et par contexte d’utilisation potentiel dans le tableau suivant :


L’intégralité de ces sorties seront disponibles sur un espace web dédié au projet qui sera mis en ligne au cours du second semestre 2020. En attendant sa mise en ligne, un certain nombre de documents sont déjà disponibles au téléchargement ci-dessous.

DOCUMENTS TÉLÉCHARGEABLES

Livrables

  • Vidéos témoignages chiffrées

Publications

Travaux conjoints avec le Casdar RED SPyce

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

CONTACTS

Claire Ramette
c.ramette@agro-transfert-rt.org
03 62 61 42 20

Marie Flament
m.flament@agro-transfert-rt.org
03 62 61 42 21

REFERENT SCIENTIFIQUE

Luc DELABY
Directeur de recherche INRAE
luc.delaby@rennes.inra.fr

PARTENAIRES

Chambres-Hauts-de-France
inrae
Idele

FINANCEURS

UE
FEDER
Région HDF
adipiscing ipsum suscipit id Phasellus consequat. venenatis ultricies quis diam