Rencontres Recherche et Innovation

Etes-vous prêts à innover ? Participez aux Rencontres de la Recherche et de l’Innovation en Hauts-de-France !

3 semaines pour booster l’innovation en Hauts-de-France ! Du 12 novembre au 3 décembre 2018, rendez-vous au plus grand temps fort régional dédié à la recherche et à l’innovation. Plus de 60 acteurs régionaux de la recherche et de l’innovation se mobilisent pour sensibiliser et accompagner les entrepreneurs régionaux (porteurs de projets, chefs d’entreprise, étudiants, salariés) dans le développement de leurs projets innovants.

25 rencontres et 5 DEFIs pour « Développement Economique – Emploi – Formation – Innovation » sont proposés sur tout le territoire : Amiens, Beauvais, Berck-sur-Mer, Boulogne-sur-Mer, Boves, Calais, Hénin-Beaumont, Lens, Lille, Lomme, Loos, Saint-Quentin, Valenciennes… sans compter une manifestation à Bruxelles ! Avec des formats variés (conventions d’affaires, keynotes inspirantes, remises de prix, pitchs, festival,…) et des intervenants de qualité !

Sans oublier de relever les 5 DEFIs (pour Développement Economique – Emploi- Formation – Innovation) avec pour fil rouge le management de l’innovation. L’objectif est de donner des bonnes pratiques pour répondre à la transformation des métiers et des compétences, liée au développement de l’innovation au sein des entreprises.

N’attendez plus, inscrivez-vous dès présent sur : http://rencontres-innovation.hautsdefrance.fr

Hashtag officiel : #InnovHDF

 

 

Sorties du projet Sol-D’Phy

sorties sol dphy

Découvrez les sorties du projet Sol-D’Phy :

  • Guide du mini-profil 3D
  • Guide méthodique du test bêche structure et action des vers de terre
  • Guide méthodique de la tige « pénétro »
  • Complémentarité des méthodes de diagnostic de la structure du sol
  • Sorties du projet Sol-D’Phy
  • Sorties du projet Sol-D’Phy
  • Sorties du projet Sol-D’Phy
  • Sorties du projet Sol-D’Phy
sorties sol dphy

Colloque Sol D’Phy, comment diagnostiquer et lutter contre les tassements ?

Cliquez sur l’image pour en savoir davantage !

Résultats enquête en ligne chardon/chiendent

Agro-Transfert a réalisé au printemps une enquête en ligne sur les pratiques alternatives de gestion du chardon et du chiendent. Vous trouverez ici la synthèse de ce travail.

Nous tenons à remercier toutes les personnes ayant répondu à l’enquête et ayant contribué à sa diffusion.

Expériences de terrain innovantes en cultures et élevage

Les complémentarités cultures et élevage sont toutes les interactions directes (pâturage, prairies temporaires en rotation) et indirectes (récolte de fourrage, épandage) qu’il peut y avoir entre ateliers animaux, prairies et cultures.

Certains agriculteurs optimisent ces complémentarités au profit de leur système de production. 9 exemples locaux, regroupés en cinq thématiques, sous forme de fiches techniques illustrent la mise en place de ces pratiques :

  • Améliorer les propriétés des effluents et les transformer en de nouvelles sources de revenu : la méthanisation et le compostage ;
  • Echanger de la main d’œuvre, du travail ou des produits et coproduits entre exploitations : la méthanisation collective et la CUMA intégrale ;
  • Optimiser les surfaces agricoles en multipliant les usages : l’agroforesterie et le pâturage d’intercultures par des ovins ;
  • Optimiser la production de fourrages : les prairies temporaires et le séchoir en grange ;
  • Améliorer la gestion des adventices : l’allongement des rotations.

Ces fiches ont été produites dans le cadre du projet Complémentarités cultures et élevage, coordonné par Agro-Transfert avec le partenariat des Chambres d’Agriculture des Hauts-de-France, de l’Idèle et de l’INRA. Le projet a pour finalité de contribuer au maintien de l’élevage et d’une diversité d’exploitations en région via l’appui au développement de complémentarités entre ateliers au sein d’exploitations de polyculture-élevage et entre exploitations spécialisées.

En savoir plus sur le projet « Complémentarités cultures et élevage »

Expériences de terrain innovantes en cultures et élevage

Rapport d’activité

Découvrez notre rapport d’activité, en quelques pages, vous aurez connaissance des projets en cours, des chiffres essentiels, des faits marquants…

 

Implantation des couverts végétaux…

Implantation des couverts végétaux : un essai pour comprendre les clés de la réussite

Dans le cadre du projet sur la multifonctionnalité des couverts d’interculture, un essai sur les techniques d’implantation a été conduit sur la commune d’Hombleux (80). Il a permis de comparer pour une même date d’implantation (14/08) :

  • une implantation classique : deux déchaumages puis semis en ligne

  • une implantation simplifiée : un déchaumage puis semis en ligne

  • une implantation simplifiée : deux déchaumage avec semis à la volée lors du 2nd déchaumage

  • une implantation en SD

L’essai a permis de mieux comprendre les gains/limites permis par chacun des itinéraires techniques en matière de gestion des repousses, de conditions de levée et de conservation de l’eau.

Les résultats de cet essai sont disponibles dans la synthèse suivante

L’essai sera reconduit en 2018 en tenant compte des différences de date d’implantation permises par les itinéraires techniques testés et devrait accueillir quelques modalités supplémentaires.

Affaire à suivre donc …

En savoir plus sur le projet « Multifonctionnalités des couverts d’interculture »

Production de taillis pour la fourniture de bois énergie

Le Réseau de sites démonstrateurs IAR est un projet qui cherche à développer une filière locale de Taillis pour une valorisation énergétique. Ce projet rassemble différents partenaires dont AgroTransfert Ressources et Territoires, la Chambre d’Agriculture de l’Oise, l’union de coopératives COOPENERGIE, le CNPF Hauts de France et la coopérative UCAC qui peut fournir un débouché en bois énergie.

Les plantations de taillis à courte rotation (TCR) voire à très courte rotation (TTCR) sont des plantations denses d’essences forestières à croissance rapide qui grâce à des souches bourgeonnant à nouveau après chaque récolte permettent une coupe du taillis tous les 7 à 10 ans pour les TCR, tous les 3 ans pour les TTCR. Les plaquettes obtenues après broyage sont valorisées sur le marché de l’approvisionnement des chaudières biomasse.

Ce projet recherche ainsi des agriculteurs intéressés pour l’implantation de ces taillis. Elle s’adresse à des propriétaires ou exploitants disposant d’au moins 3 hectares à implanter et qui voudraient s’inscrire dans le long terme (contrat de 19 ans). L’intérêt de ce projet est de faire un test en grandeur nature sur l’ensemble de la filière.

Les Taillis sont considérés comme culture agricole et ainsi :
· pas d’obligation de compensation,
· pas de changement du statut de la terre,
· considéré comme des surfaces d’intérêt écologique (SIE) sous conditions.

Afin de vous informer sur les opportunités proposées, les partenaires du projet vous invitent à une demi journée d’informations le 13 juin prochain à partir de 9h dans les locaux de l’UCAC à Avrigny.

Cette matinée d’échanges s’appuiera sur les interventions de Lucile GODARD d’AgroTransfert Ressources et Territoires, François Xavier VALENGIN du CNPF Hauts de France, Benoit COUSIN de la Chambre d’agriculture de l’Oise et Cyril FLAMIN de COOPENERGIE. Nous aborderons ainsi la culture, la récolte, la valorisation économique des TCR et TTCR et la contractualisation avec la coopérative.
Les discussions pourront être engagées avec Denis GRISON, directeur de la coopérative UCAC.

Production de taillis pour la fourniture de bois énergie

Vos pratiques de gestion du chardon et du chiendent nous intéressent

Agro-Transfert lance une enquête en ligne sur la gestion des adventices vivaces dans le but de proposer aux agriculteurs des solutions alternatives pour les gérer et de faire évoluer OdERA-Vivaces (http://www.odera-vivaces.org/).

Cette enquête en ligne s’adresse à tous les agriculteurs rencontrant ou ayant rencontré des problématiques de chardon et/ou de chiendent et qui mettent en place ou ont testé des pratiques économes en herbicides pour les gérer.

D’une durée de 10 à 15 minutes, ce questionnaire s’intéresse aux pratiques culturales mises en place pour gérer ces vivaces et le ressenti de l’agriculteur sur leur efficacité.

Les résultats de cette enquête seront diffusés auprès de tous les participants.

Nous vous remercions pour votre participation.

Vos pratiques de gestion du chardon et du chiendent nous intéressent