Durabilité des systèmes de culture biologiques avec légumes de plein champ

La durabilité : c est quoi ?
Les systèmes étudiés

L’augmentation des surfaces et des exploitation productrices de Légumes Plein Champ (LPC) biologiques en Hauts-de-France s’accompagne de l’émergence de questions sur leurs impacts à moyen et long terme.

La définition générique de la durabilité repose sur 3 critères : impact social, économique et environnemental. Dans le cadre de l’évaluation des systèmes de culture nous rajoutons un 4ème critère, qui est la durabilité agronomique, essentielle pour assurer la continuité de la production agricole. Ces résultats ont pour but d’aider les producteurs et leurs conseillers à estimer si les systèmes de culture avec LPC :

  • N’entament pas la fertilité à moyen ou long terme des sols ? Est-ce qu’ils ne vont pas créer des impasses techniques liées à la gestion des bioagresseurs ? (Durabilité Agronomique)
  • Sont rentables à moyen et long terme, malgré les investissements de départ très élevés, le besoin important en main d’œuvre saisonnière et les aléas de production ? (Durabilité Economique)
  • Sont acceptables, sur les temps de travaux et de l'organisation du travail ? (Durabilité Sociale)
  • Ont un impact négatif sur l’environnement local ou global ? (Durabilité Environnementale)

Critères de la durabilité étudiés dans VivLéBio

Les résultats présentés ici ont été produits à partir d’une enquête auprès de 7 exploitations. Ces enquêtes ont porté sur les itinéraires techniques, les successions culturales et les coûts de production de la campagne 2016.

profil des exploitations enquetees dans VivLéBio

 

Il est ressorti 2 profils des systèmes légumiers biologiques :

  • Les systèmes spécialisés, pour lesquels la production de légumes plein champ biologique est la principale activité. Ce sont en général des exploitations de petite ou moyenne surface (de 30 à 90 ha). Dans les rotations de ces systèmes, le temps de retour des légumes racines est de 2-3 ans et elles intègrent rarement des luzernes, prairies et/ou couverts d’interculture.
  • Les systèmes diversifiés, pratiqués sur des exploitations de plus de 100 ha, qui possèdent d’autres activités (élevage, céréales, agriculture conventionnelle, etc.). Les rotations de ces systèmes sont assez longues et intègrent des luzernes, des prairies et/ou des couverts d’interculture. Le temps de retour des légumes racines est d’environ 3-4 ans.

les 2 types de SDC LPC bio étudiés

Résultats de l étude

Evaluation de la durabilité de rotations légumières biologiques