DAE-G

→ Permettre aux agriculteurs d’améliorer leurs pratiques agricoles en identifiant et en évaluant les impacts environnementaux de ces dernières tout en tenant compte des spécificités du milieu dans lequel s’insère l’exploitation.

  • Des réglementations exigeantes, les décisions récentes du Grenelle de l’Environnement, et en particulier le souhait d’une forte réduction d’utilisation des produits phytosanitaires, de l’autonomie énergétique : autant de signes que l’agriculteur doit savoir prendre en compte.


    Pour mettre en place des actions correctrices sur son exploitation, l’agriculteur doit disposer de moyens pour identifier les impacts environnementaux liés à son activité. Pour cela Agro-Transfert et ses partenaires ont conçu une méthode d’évaluation des impacts environnementaux de l’activité agricole sur l’environnement (eau, air, sol, biodiversité et paysage, voisinage), matérialisé aujourd’hui par un outil informatique: le DAEG.
    Cette méthode a prioritairement été conçue pour initier et conduire une démarche de management de l’environnement dans les exploitations agricoles, pouvant notamment conduire à une certification.


    Le DAEG est le résultat du travail mené par différents groupes d’experts de la Recherche et du Développement agricole entre 2003 et 2007.

    • A évaluer la sensibilité du milieu de chacune des parcelles de l’exploitation.
    • A évaluer les impacts environnementaux liés à la pression des pratiques agricoles à l’échelle de la parcelle et de l’exploitation agricole une année donnée.
    • A remonter aux causes d’impacts et hiérarchiser les actions correctrices à mettre en oeuvre.
    • A établir un plan d’action avec l’agriculteur en s’aidant des indicateurs complémentaires calculés par le DAEG (IFT, dangerosité des produits phytosanitaires, …).
    • A réaliser un suivi des évolutions des pratiques agricoles en réalisant un DAEG tous les 2-3 ans.
  • Le DAEG est un outil utilisé par des conseillers agricoles pour :

     

    • Accompagner des groupes d’agriculteurs volontaires dans la démarche d’amélioration continue de leurs pratiques. Les conseillers réalisent alors un diagnostic complet de l’exploitation.

    • Animer un bassin versant ou un bassin d’alimentation de captage (BAC) dans lesquels l’amélioration de la qualité de la ressource en eau vis à vis des nitrates et des produits phytosanitaires est une priorité. Les conseillers réalisent alors un DAEG sur les exploitations se trouvant dans ces bassins en privilégiant les thématiques environnementales « pollution diffuse de l’eau par les nitrates et les produits phytosanitaires ».

     

    Quel que soit l’objectif d’utilisation du DAEG, un rapport de diagnostic est rendu à l’agriculteur. Au vu des résultats des indicateurs et de leur interprétation, un plan d’action d’amélioration des pratiques est établi par discussions entre l’agriculteur et son conseiller.

  • 1. Une méthode basée sur des indicateurs
    L’ensemble de la méthode est basée sur des indicateurs agro-environnementaux validés scientifiquement.

    • Des indicateurs calculés à l’échelle de la parcelle et agrégés à l’échelle de l’exploitation agricole,
    • Ces indicateurs sont majoritairement calculés à partir de données « terrain » mais certaines données « moyennes » par défaut sont utilisées,
    • Pour les thématiques environnementales à l’échelle de la parcelle, les indicateurs finaux résultent du croisement entre les indicateurs de pression des pratiques et les indicateurs de sensibilité du milieu,
    • Des indicateurs de « moyens mis en oeuvre» par l’agriculteur (utilisation de la méthode des bilans pour raisonner la fertilisation azotée)

    DAE-G1

     


    L’impact final est le résultat de la combinaison entre l’impact lié aux pratiques agricoles et la sensibilité du milieu environnant selon le tableau suivant :

    Tableau 1 : Tableau combinant l’impact lié aux pratiques agricoles et la sensibilité du milieu

    DAE-G2

    2. Les thématiques environnementales
    En tant qu’outil de management environnemental, le DAEG traite d’un grand nombre de thématiques environnementales à l’échelle de la parcelle mais aussi à l’échelle de l’exploitation.

     

    DAE-G3

    Le nombre de thématiques couvertes par le DAEG est en évolution constante. En 2009 un module sur l’évolution du stock de matières organiques dans les sols sera intégré. Par ailleurs, compte-tenu de travaux de recherche – développement en cours, des thématiques telles que la biodiversité ou la consommation énergétique seront améliorées.


    Sorties du DAEG
    • Des visualisations cartographiques des impacts pour les thématiques environnementales à l’échelle parcellaire.

    DAE-G cartographie
    Risque de pollution diffuse des eaux de surface par les produits phytosanitaires


    • Des indicateurs complémentaires tels que le calcul de l’Indicateur de Fréquence de traitement (IFT) pour aider à l’interprétation des résultats et à l’élaboration du plan d’action.

    DAE-G IFTRésultats des IFT herbicide et IFT autres par parcelle et par culture


    • Des tableaux ou des graphiques pour la restitution des impacts environnementaux à l’échelle de l’exploitation agricole.

    DAE-G restitution
    • Un rapport de diagnostic complet rendu à l’agriculteur, support du conseiller pour établir le plan d’action.


    Plaquette de présentation du DAE-G

DAE-G

Contact

Caroline Godard

03 22 85 35 26
c.godard@agro-transfert-rt.org

 

 

Documents téléchargeables

Articles de presse

ISO 14001 at the farm level : analysis of five methods for evaluating the environmental impact of agricultural practices.
GALAN M-B., PESCHARD D, BOIZARD H., 2007 In Journal of Environmental Management, 82.p 341-352.

Évaluer et cartographier les risques d’impacts environnementaux.
OSSARD. A, Hors-série ADEME Campagnes et environnement, p.6-7. 2008 :

Évaluation des impacts environnementaux des pratiques agricoles méthode DAE-G
OSSARD A., GALAN MB, BOIZARD H, LECLERCQ C., LEMOINE C. 2009 Ingénieries N°59-60, p71-87


On parle de nous

BOCKSTALLER. C. et al., 2008. Comment évaluer la durabilité des systèmes en production végétale ?, in : Systèmes de culture innovants et durables, Quelles méthodes pour les mettre au point et les évaluer ?, p.29-51, Reau R et Doré T, Educagri.

Partenaires

DAE-G
DAE-G
DAE-G
DAE-G

 Financeurs

DAE-G
DAE-G
DAE-G
DAE-G